Entre mes lignes



" Machinalement, Adèle ouvre un premier napolitain. Elle le croque, le laisse fondre, se laisse aller. Un petit papillon bat des ailes doucement dans son ventre. Elle aimerait bien voir à quoi il ressemble tout de même. Jamais on ne lui a parlé comme ça... « Oh ! Mais ça ne va pas, non ? Vieille chouette ! Tu es en train de te laisser attendrir comme une biquette de 15 ans ! »"


Gianduja

Les tablettes de chocolat

Les truffes de E.

Napolitains



Les yeux brun chocolat  Eve Effluves La cuisson parfaite Entre mes lignes Les gourmandes

Accueil                         Index des recettes                     Le livre                    Le petit plus...