Effluves


"Et, avant qu’il n’en dise plus, elle lui servit une mousse au chocolat si aérienne et légère qu’elle semblait devoir s’envoler comme un nuage. Joshua empêcha le décollage et savoura jusqu’à la dernière cuillère de ce défi à la pesanteur."



Mousse aérienne

Pour 4 : 4 blancs d'oeuf / 200 g de chocolat noir / 2 cuillères de sucre glace / 4 cl de crème fleurette / 4 gouttes d'huile essentielle d'orange si cela vous tente


Chauffer la crème jusqu'à ébullition, couper le feu et laisser fondre délicatement le chocolat dans la crème. Ajouter l'huile essentielle.
Après avoir ajouté une pincée de sel à vos blancs, les battre en neige sans les brusquer jusqu'à ce qu'ils fermissent et brillent... saupoudrer de sucre glace tout en continuant à battre d'une main experte.
Incorporer avec la plus grande délicatesse le chocolat fondu, en 5 ou 6 fois, pour éviter toute retombée malheureuse.
Répartir dans les coupelles et refroidir une petite heure avant de déguster.

Version craquante

"La même mousse, mais emprisonnée entre deux très fines feuilles de chocolat noir, doré finement. Le contraste était fabuleux, les feuilles croquantes explosaient en morceaux et piquetaient la mousse."

Il faut une surface froide et lisse comme du marbre, de l'inox ou une feuille guitare et une spatule à chocolat.

Faire fondre 100 g de chocolat au bain-marie, le verser sur la surface froide et étaler finement avec la spatule pour former 8 ou 12 fines feuilles selon votre agilité. Coller de fines feuilles d'or de pâtissier sur le dessus de 4 d'entre elles.
Lorsque le chocolat est dur, monter un fragile équilibre en enserrant deux ou trois cuillères de mousse entre deux feuilles de chocolat, comme un mille-feuille.
Délicat mais somptueux !

     Les yeux brun chocolat            Eve           Effluves           La cuisson parfaite 
                                      Entre mes lignes           Les gourmandes

Accueil                         Index des recettes                     Le livre                    Le petit plus...